Skip navigation

Debian 9 : configurer NFS – serveur/client

Configuration NFS – serveur/client.

Un système de fichier NFS permet d’accéder à une ressource réseau comme si cette ressource était locale.

: cette procédure est valable pour un réseau locale.
Dans cette procédure le serveur à l’IP 172.16.1.1 et le client 172.16.1.20.

Côté serveur

Installation du service nfs et du serveur s’ils ne sont pas déjà présent.

root@debian~#: apt install nfs-kernel-server

Préparation du dossier de partage.

root@debian~#: mkdir -p /mnt/nfs_server_folder

: les permissions et l’appartenance du dossier peuvent également être ajusté sur le client.

Édition du fichier /etc/exports.

root@debian~#: vim /etc/exports

Rajouter la ligne suivante en fin de fichier.

/mnt/nfs_server_folder 172.16.0.20(rw,sync,no_root_squash,no_subtree_check)

: L’IP est celle du ou des clients.

Option Description
rw Donne au client l’accès en lecture et écriture
sync Force NFS à écrire les modifications sur le disque avant de répondre. L’environnement est ainsi plus stable et cohérent, car la réponse reflète l’état réel du volume distant. Réduit également la vitesse des opérations sur les fichiers.
no_subtree_check Empêche la vérification des sous-arbres, processus dans lequel l’hôte doit vérifier si le fichier est toujours disponible dans l’arborescence exportée pour chaque demande. Causant de nombreux problèmes lorsqu’un fichier est renommé alors que le client l’a ouvert. Il est préférable de désactiver la vérification des sous-arbres.
no_root_squash Par défaut, NFS traduit les demandes d’un utilisateur root à distance par un utilisateur non privilégié sur le serveur. Conçu à la base comme une fonctionnalité de sécurité empêchant un compte root sur le client d’utiliser le système de fichiers de l’hôte en tant que root. no_root_squash désactive ce comportement pour certains partages.

: Créer la table NFS via la commande exportfs. Sans cela les clients n’auront pas accès au volume distant.

root@debian~#: exportfs -a

Pour que ces changements soient appliqués, il faut redémarrer le service.

root@debian~#: systemctl restart nfs-server.service

Côté client

Installation du service nfs s’il n’est pas déjà présent.

root@debian~#: apt install nfs-common

Vérification de la connexion au serveur RPC via la commande rpcinfo avec l’option -p pour spécifier l’hôte.
rpcinfo fait un appel RPC à un serveur RPC et rapporte ce qu’il trouve. Si l’hôte n’est pas spécifié, il prend par défaut la valeur retournée par le nom d’hôte.

user@debian~$: rpcinfo -p 172.16.1.1

sortie

program vers proto   port  service
    100000    4   tcp    111  portmapper
    100000    3   tcp    111  portmapper
    100000    2   tcp    111  portmapper
    100000    4   udp    111  portmapper
    100000    3   udp    111  portmapper
    100000    2   udp    111  portmapper
    100024    1   udp  46617  status
    100024    1   tcp  45105  status
    100003    2   tcp   2049  nfs
    100003    3   tcp   2049  nfs
    100003    4   tcp   2049  nfs
    100227    2   tcp   2049
    100227    3   tcp   2049
    100003    2   udp   2049  nfs
    100003    3   udp   2049  nfs
    100003    4   udp   2049  nfs
    100227    2   udp   2049
    100227    3   udp   2049
    100021    1   udp  44737  nlockmgr
    100021    3   udp  44737  nlockmgr
    100021    4   udp  44737  nlockmgr
    100021    1   tcp  56952  nlockmgr
    100021    3   tcp  56952  nlockmgr
    100021    4   tcp  56952  nlockmgr
    100005    1   udp  59389  mountd
    100005    1   tcp  59421  mountd
    100005    2   udp  48737  mountd
    100005    2   tcp  51079  mountd
    100005    3   udp  45148  mountd
    100005    3   tcp  54541  mountd

Créer le dossier qui accueillera le point de montage.

root@debian~#: mkdir -p /mnt/nfs_client_folder/

Monter temporairement le système de fichier sur ce dossier.

root@debian~#: mount 172.16.1.1:/mnt/nfs_server_folder /mnt/nfs_client_folder/

Il ne devrait pas y avoir de sortie si li dossier est monté.

Teste du système de fichier.

root@debian~#: touch /mnt/nfs_client_folder/fichier-test

Montage permanent

Via .*mount

Créer le fichier unit du même nom que le point de montage en replaçant les « / » par des « – ».

root@debian~#: vim /etc/systemd/system/mnt-nfs_client_folder.mount
[Unit]
Description=Mount NFS

[Mount]
What=172.16.1.1:/mnt/nfs_server_folder/
Where=/mnt/nfs_client_folder/
Type=nfs
Restart=always

[Install]
WantedBy=multi-user.target

Recharger la configuration de systemd.

root@debian~#: systemctl daemon-reload

Via fstab

Éditer le fichier /etc/fstab

root@debian~#: vim /etc/fstab

Ajouter la ligne suivante en précisant l’IP du serveur NFS.

172.16.1.1:/mnt/nfs_server_folder  /mnt/nfs_client_folder   nfs      rw,sync,hard,intr  0     2

by | October 14, 2014 | No Comments | Système | Tags : connexion à distance debian 9 mount nfs


Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Required fields are marked*